Nos informations

Un accessoire de sport bien utile : le protège-dents.

La pratique d’un sport peut entraîner des dommages dentaires : une dent fissurée, cassée, déchaussée, ou une gencive endommagée, sont des tracas qu’on préfère éviter. Pour protéger son sourire, il est possible de se procurer facilement une PIB (protection intra buccale), qui amortira les coups. Ce petit appareil en matière synthétique moulée rendra les dégâts moins importants, et moins douloureux.

Les sports concernés et les modèles.

Même sans contact physique, un Protège-dents est utile pour la pratique sportive : il va s’agir par exemple du cyclisme, du vtt, de la moto, du squash, du basketball, du ski alpin et du snowboard… Le risque pour ces sports est d’effectuer des chutes ou de recevoir des projectiles tels qu’une balle ou un ballon sur la bouche. Le Protège-dents ne couvre pour ces sports que l’arcade dentaire supérieure (protège dents simple).

Pour les sports plus violents tels que le rugby, le football américain, le hockey, le Protège-dents va couvrir à la fois les dents du haut et les dents du bas (protège dents double), tout en étant spécialement conçu pour ne pas entraver la respiration. Ce sont ici les chocs frontaux, les chutes avec plaquage, les coups de tête ou de coude qui sont à craindre pour la pérennité du sourire.

Pour les sports de combat tels que la boxe ou le karaté, coups de poings et coups de pieds rendent absolument obligatoire une bonne protection. La PIB (protection intra buccale) va consister en une protection interne renforcée de l’arcade dentaire supérieure et inférieure de la bouche, avec un soin particulier pour ménager une excellente respiration malgré cet appareillage.

La protection des dents chez l’adulte.

Les adultes souffrant de grincements de dents nocturnes (le bruxisme) connaissent déjà des gouttières spécifiques de PIB (protection intra buccale) qui vont préserver leurs dents la nuit.

Mais tous les adultes ne souffrent pas de bruxisme. Au quotidien, la majorité n’ont pas conscience des risques encourus par leur dentition lorsqu’ils pratiquent un sport, autre qu’un sport estimé comme particulièrement violent ou de contact (boxe, rugby…). Pourtant, nombreuses sont les situations sportives où un traumatisme dentaire peut survenir.

Outre les gouttières visant à lutter contre le bruxisme, des gouttières sportives existent aussi.

Sans gouttière dentaire, lors de la pratique d’un sport, ce ne sont pas seulement les dents et les gencives qui vont être touchées, avec les frais de réparation dentaire qui en découlent. Les parties du corps attenantes risquent d’être également blessées, car aucun rempart ne sera venu atténuer l’impact : luxations ou fractures de la mâchoire, pertes de connaissance, commotions cérébrales, blessures cervicales…

Les adultes les plus extravertis opteront pour un modèle de gouttière dentaire personnalisable, de leur couleur préférée. Les discrets choisiront bien sûr un appareil transparent. A noter, pour la boxe, une gouttière dentaire personnalisable est tout à fait possible, mais la couleur rouge est interdite.

La protection des dents chez l’enfant.

Même pour les dents de lait, les traumatismes dentaires présentent un réel risque pour la pousse des germes des futures dents d’adulte.

Les enfants et les adolescents seront particulièrement sensibles à la possibilité d’obtenir un protège dents personnalisable : diverses couleurs sont aujourd’hui disponibles dans le commerce.

Outre le protège dents classique, il existe aussi un protège dents orthodontique, sur-mesure , à utiliser durant les pratiques sportives. Il vise à protéger non seulement les dents mais aussi l’appareil dentaire d’orthodontie apposé dessus. Il s’agit de sauvegarder les arcs de l’appareil dentaire et d’éviter les descellements des bagues d’orthodontie.

 

Pour être confortable, un protège dents doit s’ajuster parfaitement aux arcades dentaires, et permettre une respiration facile. Le mieux est bien évidemment d’en faire faire un sur-mesure, et d’éviter les modèles standards disponibles dans les magasins de sport. Entre les deux, certains protège dents sont semi-adaptables : ils se modèlent définitivement après avoir été trempés dans l’eau bouillante puis plongés dans l’eau froide et mis en bouche. Un modèle parfaitement ajusté, sur-mesure , sera aussi un absorbeur de chocs bien plus performant.

0